RSS
Hasiera > Paperezkoa > L'opinion

L'opinion - Tribune Libre

Lettre au JPB - Par Colette CAPDEVIELLE/ Députée des Pyrénées-Atlantiques

 

20/12/2013

Le Journal du Pays Basque disparaît.

La Presse Quotidienne Régionale et le Pays basque perdent un titre de qualité.


L’extinction du JPB laissera un sentiment de vide à tous ceux qui, comme moi, y trouvaient chaque jour le plaisir et l’intérêt d’un rendez-vous quotidien avec l’information de notre territoire.


La qualité de cette information reposait sur trois piliers :


D’abord, le JPB savait donner une voix aux sans voix, quel que soit le sujet abordé.


Ensuite, et j’y étais moi-même très attachée, le JPB se caractérisait par sa liberté d’expression. Enfin, une rédaction exigeante et de belles plumes sur qui nous savions pouvoir compter, y assuraient un traitement approfondi des sujets spécifiques au Pays Basque autant que nationaux.


Je souhaite vivement que l’aventure du JPB se prolonge d’une manière ou d’une autre.


Sans quoi je me demande qui nous renseignera sur l’actualité du Pays basque ; qui nous informera sur la charte des langues régionales, le logement, l’avenir institutionnel de notre territoire ? Qui saura procéder à des études comparatives argumentées, avec ce qui se passe de l’autre côté des Pyrénées ? Qui veillera sur la qualité du travail des élus locaux et les contenus parlementaires ?


En cherchant un bon mot sur l’ironique concomitance entre la disparition d’un journal et les travaux que je mène en tant que parlementaire autour du projet de loi sur la protection des sources des journalistes, côtoyant les questions de liberté de la presse, de droit d’informer et d’être informé… je n’ai trouvé que cette conclusion, qui en dit plus que toute allégorie :


Je suis triste de perdre un journal qui m’accompagnait chez moi, à ma permanence parlementaire dans l’avion et, je l’avoue volontiers, jusque dans l’hémicycle deux fois par semaines, durant les questions d’actualités.


Je salue toute l’équipe du JPB.

 

Colette CAPDEVIELLE

Députée des Pyrénées-Atlantiques

inprimatu