RSS
Index > Edition papier > L'opinion

L'opinion - Tribune Libre

Lettre à Jean Grenet - Par Georgia ANGLA-GRE, Xan ANSALAS, Christine DARRIGADE et Jean-Louis DUPIN / Collectif “Un pont trop près !”

 

26/10/2013

Monsieur le Maire de Bayonne, Monsieur le Président de l’ACBA,

Le journal Sud Ouest a révélé récemment que l’ACBA projetait de construire un 5e pont sur l’Adour reliant les quais Capitaine Resplandy et Amiral Bergeret, à Bayonne. Cette annonce a surpris et ému les habitants des quartiers Saint-Esprit et du Petit Bayonne, directement concernés par ce projet. Surpris, tout d’abord, parce que, à supposer indispensable ce nouveau pont, la question se pose de savoir pourquoi la voie routière de l’ancien pont ferroviaire a été supprimée sur le nouveau. Cette question s’impose d’autant plus que d’aucuns affirment que la société Réseau ferré de France vous aurait proposé cette solution moyennant une participation financière de l’ordre de 3 à 4 millions d’euros, solution que vous auriez écartée. Or le coût du nouveau pont envisagé ne s’élèverait pas à moins d’une quinzaine de millions, surtaxant ainsi (...) les contribuables locaux d’une dizaine de millions d’euros !

Par ailleurs, un tel projet, s’il venait à se réaliser, aurait des conséquences dommageables directes pour les habitants des deux quartiers concernés. En effet, force est de constater que sont déjà concentrés dans le quartier Saint-Esprit de nombreux équipements collectifs de transport générateurs de multiples nuisances (...) : outre la gare Sncf et la présence de deux parkings aériens pour les voitures, deux ponts – un routier et un ferroviaire – impactent déjà directement le quartier. Avec ce cinquième pont, Saint Esprit, serait alors traversé – sur moins de 500 mètres ! – par trois de ces cinq ponts.

Au nom de l’intérêt général, les Spiritains supportent déjà, et depuis longtemps, de nombreuses contraintes ainsi que des nuisances et des pollutions de toute nature qui affectent quotidiennement leurs conditions de vie.

Ils demandent simplement qu’elles ne soient pas davantage aggravées et que les sacrifices inhérents à l’amélioration des transports au sein de l’agglomération soient équitablement répartis sur tout le territoire (...). Si l’objectif de fluidifier la circulation automobile et de réduire la pollution en centre-ville est parfaitement louable, il vous appartient d’assurer un juste équilibre entre les individus et la collectivité afin de parvenir au meilleur état de celle-ci. À l’évidence, avec ce projet, cet équilibre est rompu au détriment des conditions de vie et de la santé des habitants de Saint-Esprit et du Petit Bayonne. Qui plus est, l’intensification du trafic automobile provoquée par ce pont supplémentaire, en particulier dans la rue Alsace-Lorraine et ses environs immédiats, affectera à n’en pas douter l’activité des nombreux commerçants de proximité du quartier. Enfin, le projet en question entraînerait inévitablement une forte dépréciation de la valeur du logement (...). Par ailleurs, on ne peut manquer de s’interroger sur la cohérence d’un projet prévoyant la construction d’un nouveau pont routier en centre-ville avec l’objectif affiché de réduction de la circulation automobile et des pollutions (...).

Que devient l’“Agenda 21” qui nous vante la reconquête de ses berges par la ville afin d’offrir à ses habitants des espaces de loisirs(...)? Qui nous assure vouloir transmettre aux générations futures un cadre de vie privilégié… ? Qui nous promet de valoriser la qualité paysagère et patrimoniale de la ville alors que le tracé proposé pour ce pont va dévaster une grande partie du riche patrimoine historique de la rive gauche de l’Adour… ? (...)

inprimatu