RSS
Index > Edition papier > Culture

Culture

Aztarna Fest : une seconde édition au Txik Txak

 

p012_ph01.jpg

02/10/2013

Cécile VIGNAU

Le festival Aztarna Fest revient pour une seconde édition ce samedi 5 octobre à Saint-Jean-de-Luz. Une édition qui déménage et passe du stade cibourien au Txik Txak de la zone de Jalday. “On a eu l’autorisation de la ville, mais pas assez vite par rapport au besoin de communication. Et il faut dire aussi que niveau frais, c’est intéressant d’être dans une salle”, explique Xanti, l’un des organisateurs de l’Aztarna.

Au programme donc, une affiche plurielle, entre rock’n’roll, indie et électro, avec toujours cette idée de mélanger les courants musicaux. Et de faire connaître au public les coups de cœur de ses organisateurs, à commencer par le duo catalan The Suicide of Western Culture. “Je les ai découverts il y a quatre ans, lors de la première édition d’Usopop. J’ai adoré, on a voulu les faire revenir et les faire découvrir à un plus grand nombre, d’autant qu’ils sortent un nouvel album”, se réjouit Xanti à propos de la formation électro qui vient d’écumer les plus grands festivals européens. Autre aubaine, la venue d’Eddie and the Hot Rods, rockers mythiques des années 1970 “qui se sont produits aux côtés des plus grands”. Le Chilien Ricardo Tobar sera de la partie, pour “présenter son dernier album en exclu”. Côté local, The Lookers assureront la prestation (à noter qu’ils seront le lendemain aux côtés d’Eddie and the Hot Rods et des Clanks au Bukowski à Donostia).

Les portes du Txik Txak ouvrent à 18 heures et les concerts démarrent à 20 heures pétantes ! Et toujours un tarif unique et attractif de 10 euros.

inprimatu