RSS
Hasiera > Paperezkoa > Pays Basque

Pays Basque

Forte mobilisation antifasciste à Bayonne

 

p008_01.jpg

08/06/2013

A. R.

La vague de solidarité s’est rapidement propagée. Au lendemain de la mort du militant antifasciste Clément Méric après une bagarre avec des membres de l’extrême droite mercredi à Paris, plus d’une centaine de manifestants – 150 à 200 selon les organisateurs – ont affirmé vendredi soir à Bayonne leur solidarité aux proches de la victime et appelé au combat “pour chasser toute forme de fascisme et d’intégrisme”.

“Nous continuerons ce combat pour un autre monde aux côtés de toutes celles et ceux qui refusent d’abandonner la rue aux mains de la peste brune.” Après avoir manifesté de la place de Liberté (parvis de l’hôtel de ville) jusqu’à la place Saint-André, les militants du collectif Ipar Euskal Herriko Antifaxistak (Antifascistes du Pays Basque Nord) ont lu un texte rappelant que “les fascistes ne ressortent pas la tête de l’eau, mais progressent de plus en plus et leurs idées comptent déjà bon nombre d’adeptes”.

Le collectif tient pour responsable “les différents gouvernements et leurs politiques sociales et économiques dévastatrices” ainsi que “la crise économique et politique, terreau fertile à la propagation des idées xénophobes, identitaires et racistes”.

Samedi, répondant à un appel hexagonal, un second rassemblement est organisé à partir de 17 h 30 sur la place de la Liberté de Bayonne. Le Mouvement des jeunes communistes, le Mouvement des jeunes socialistes, les Jeunes écologistes, le Parti communiste, le Parti de gauche, la Gauche anticapitaliste, le Parti socialiste, la Fase, la CGT, la FSU et la CFDT appellent à participer à ce rassemblement.

Le premier secrétaire fédéral du PS 64, Patrice Laurent, a par ailleurs condamné dans un communiqué de presse “cet ignoble crime de haine” et a appelé à la “dissolution des groupes d’extrême droite ultra-violents”.

inprimatu