RSS
Index > Edition papier > Culture

Culture

Retour de l’hédonisme avec Nabie Oh Ouïe #3

p012_ph01.jpg

27/04/2013

Cécile VIGNAU

Et de trois pour Nabie Production qui annonce une nouvelle soirée “Nabie Oh Ouïe”. Après une seconde édition en octobre dernier, et en attendant Baleapop du 8 au 11 août prochains, la troupe reçoit à l’Atabal “la jeunesse dorée au soleil psyché du Pays Basque”. Et qui plus est en pleine semaine le mardi 30 avril, 1er Mai oblige.  Un agenda culturel au Pays Basque qui se voit donc désormais ponctué de “nabi-ismes”.

À l’affiche de l’événement, trois coups de cœur de l’agence de production événementielle, à savoir La Femme, Belako et Elorn. Le collectif surf-yéyé-punk-coldwave La Femme, qui fait “fait tourner les têtes de la scène hexagonale depuis bientôt deux ans”, déferle à Biarritz en vue de présenter son premier album Psycho Tropical Berlin.

Talents locaux

“L’idée est de profiter de la notoriété de La Femme afin de de mettre aussi en avant nos artistes”, étaye Jeanne Boulart. À commencer par la “belle sensation d’Hegoalde” Belako : “Le jeune groupe commence à bien tourner, ils sont sans doute l’un des groupes les plus prometteurs de cette nouvelle génération”, ajoute Jeanne Boulart. Les Bizkaitar de Belako sortent également leur premier album, Eurie, proposant un son new wave, entre nappes synthétiques et guitares glaciales. Enfin, et parce qu’il n’y a pas de soirée Nabie sans artiste du collectif Moï Moï, c’est Elorn qui enveloppe l’Atabal de son “électro abstract mélodique et méticuleuse”. Une soirée qui se clora avec un DJ set de San Pan Tzar au bar de la salle biarrote. L’occasion de découvrir l’exposition de polaroïd spécialement concoctée par Nabie. Ça, c’est pour le côté pluridisciplinaire de la soirée.

Nabie Oh Ouïe #3, à déguster sans modération le 30 avril à partir de 20 heures. Entrée : 12 euros.

inprimatu