RSS
Hasiera > Paperezkoa > Pays Basque

Pays Basque

Euskal Memoria recense 9600 cas de tortures en 50 ans au Pays Basque

01/12/2012

Giuliano CAVATERRA

La fondation Euskal Memoria présente aujourd’hui un livre qui synthétise son travail sur la torture en Pays Basque sud ces cinquante dernières années.

 “Oso latza izan da” est le titre de l’ouvrage qui commencera à être diffusé lors de la foire du livre de Durango (du 6 au 10 décembre). Dans ce livre la fondation aborde la question de la torture sous tous ses aspects mais surtout, elle essaie de chiffrer cette réalité. Or entre 1960 et 1977 il n’y a aucun chiffres officiels du nombre d’arrestations, ils n’apparaissent qu’à partir de 1978. La fondation en recoupant diverses données et témoignages estime que pour cette période il y aurait eu 10  000 arrestations et que 50 à 70 % des personnes arrêtées auraient été torturées.

Quand la fondation a commencé son travail beaucoup de gens n’avaient encore jamais témoigné. D’autres ont aussi compris que les mauvais traitements qu’ils avaient reçus étaient synonymes de torture. “Battu, oui ils m’ont battu à Gasteiz et aussi à Donostia, mais par chance, pour ce qui est de la torture non” affirme ainsi un témoin dans Oso latza izan da.

Les témoignages recueillis mettent en lumière l’horreur de la pratique de la torture dans les commissariats espagnols. La fille d’un militant mort sous la torture dira quand elle a appris ce qui était arrivé : “Je donnerai tout ce qui est possible pour qu’il ait été abattu d’une balle, sans souffrir” plutôt que de vivre les neufs jours d’enfer passés dans les mains des tortionnaires.

Mais pour la fondation le travail ne fait que commencer d’autant plus que jamais l’Etat  n’a reconnu l’existence de ces pratiques.

inprimatu