RSS

Culture

Un nouveau festival “de proximité” fait son apparition, samedi 25 août, à Donostia

p011_01_68023.jpg

23/08/2012

A.R

Loin des événements commerciaux misant sur les têtes d’affiche internationales, le Donosti Culture Festival, dont la première édition se déroule samedi dans la capitale gipuzkoar, parie, lui, sur la proximité entre le public, les bénévoles et les artistes.

“Du barman au mec qui fait le son, en passant par les musiciens, tout le monde est d’ici.” Pour Cédric Oberlinger, l’un des organisateurs de l’événement, “c’est ça, l’esprit du festival” qui voit le jour samedi à Donostia.

Villaxxx, Van Off Martt, François del Mundo, Panda Valium & Polygorn, Elorn, Paolo y Furonia : au menu de l’événement, cinq groupes de musique – qui “sortent de l’ordinaire et qui composent eux-mêmes leur musique” – et cinq DJs locaux vont enchaîner les concerts de 15 heures à 3h30 sur la terrasse Urumea du Kursaal à Donostia.

S’il se démarque en ne mettant en scène que des artistes locaux, le Donosti Culture Festival souhaite aussi proposer, à la manière d’EHZ à Hélette, plusieurs animations en journée. Peintres, magicien, tagueur et autres photographes vont ainsi participer à l’événement pendant toute la journée et exposer leurs œuvres en soirée (cf. encadré).

“Si le festival marche cette année”, Cédric Oberlinger et les autres organisateurs, un “bon groupe”, souhaite continuer l’aventure. En agrandissant le festival ? “Oui, pourquoi pas, mais en gardant cet état d’esprit.”

 

Des animations en journée

En plus des cinq concerts et cinq DJs, cinq artistes vont également participer à la première édition du Donosti Culture Festival. Un tagueur réalisera ainsi plusieurs fresques pendant la journée avant de les présenter dans la soirée. Un magicien proposera, lui, plusieurs tours, alors que peintres et photographes seront, eux, à pied d’œuvre pour réaliser dessins et clichés de la soirée.

A noter que les cinq groupes à l’affiche sont programmés pendant la journée, alors que la nuit est, elle, réservée aux DJs.

“Nous ne voulons pas que des gens soient bloqués par le prix” : à 5 euros l’entrée, le festival se veut être un “événement ouvert à tout le monde”.

 

Samedi 25 août à Donostia

Trois des cinq DJs présents

Van Off Martt
: Jeune producteur depuis ses 18 ans et amateur de “techno pure et dure”, Van Off Martt va bientôt sortir chez Moï Moï Records le titre Ne pas avaler.

Francois del Mundo : L’artiste parisien de 30 ans, installé au Pays Basque depuis 2008 et à Donostia depuis 2011, s’est formé auprès des DJs Nick Benson, Patrick Stike ou encore Smal.

Panda Valium & Polygorn
: Le DJ Panda Valium évolue avec une basse, une guitare et une batterie.


Informations pratiques

Programme : Cinq DJs et cinq groupes de musique de la scène underground vont évoluer sur la scène du Donosti Culture Festival. Plus d’informations sur : http://donosticulture.clanteam.com.

Horaires : Le Donosti Culture Festival démarre samedi à 15 heures et se prolonge jusqu’à 3h30 du matin. L’“after” est, lui, assuré à la discothèque Komplot de Donostia.

Localisation : Le festival se déroule sur la terrasse Urumea du Kursaal de Donostia. Le Komplot – où est prévu l’“after” – est lui aussi en plein centre-ville.

Prix : 5 euros, entrée au Komplot comprise.

inprimatu