RSS
Hasiera > Paperezkoa > Pays Basque

Pays Basque

Promotion des véhicules à propulsion humaine en ville : une vélorution à Bayonne ?

p004_01on_90230.jpg

06/04/2012

Benjamin DUINAT

Demain, samedi 7 avril, à proximité du mail Chaho-Pelletier, un rendez-vous est donné à partir de 10 heures par l’Atelier vélo Txirrind’ola, à l’occasion de la Semaine du développement durable. Cette association récemment constituée souhaite mener à bien un projet de création d’un atelier dit vélo et participatif à l’attention des cyclistes de l’aire urbaine de Bayonne.

Mais, au juste, qu’est-ce qu’un “atelier vélo participatif” ? “L’atelier vélo permettra aux cyclistes d’apprendre à réparer et entretenir leur vélo par eux-mêmes. Un local disposant de tout l’outillage nécessaire sera mis à disposition. Ce sera également un lieu de recyclage de vélo de seconde main qui pourront soit être réparés et remis en circulation soit être démontés afin de fournir des pièces détachées d’occasion pour d’autres vélos. L’atelier vélo est vu comme un local convivial d’échanges de compétences et d’entraide autour du vélo qui sera animé par des bénévoles”, soulignent les organisateurs de l’événement.

Cela reste un événement ponctuel destiné à porter l’existence et les desseins de l’association à la connaissance du public. Plus largement, trois objectifs ont motivé la création de l’Atelier vélo Txirrind’ola : l’animation d’un local d’entretien et de réparation de vélos, le développement d’une filière de recyclage de vélo et la promotion des véhicules à propulsion humaine en ville.

Le président de l’association, Pascal Ballatore, ajoute que “notre projet va dans le sens de l’intérêt commun, nous souhaitons proposer aux citoyens un service qui les incitent à se réapproprier un mode de transport économique et écologique qui a toute sa place en ville. De plus, nous souhaitons participer à la mise en place d’une solution permettant à la fois de limiter la pollution et de participer à la réduction des déchets à leur source en favorisant le recyclage”.

L’association entend donc développer une filière de recyclage ayant pour but de remettre en circulation des vélos d’occasion. Nathalie Lebreton, adhérente de l’Atelier vélo Txirrind’ola, note à juste titre qu’“il n’est pas rare de voir dans les bennes des déchetteries des vélos qui ne demandent souvent qu’une petite intervention pour pouvoir rouler de nouveau”. C’est pourquoi les particuliers sont invités à apporter leur vieille bicyclette dont ils ne se serviraient plus afin qu’avec le concours des membres de l’association, une deuxième vie leur soit donnée. Et le secrétaire de l’association, Eric Lecoutre, de préciser : “L’atelier vélo se veut non concurrentiel avec les professionnels du cycle. A l’atelier, tout sera d’occasion et les cyclistes devront participer à la réparation de leur vélo.”

Une dizaine de membres actifs et motivés souhaitent voir aboutir le projet avant la fin du printemps. Pourquoi ? “Parce que c’est une période idéale pour dépoussiérer et remettre en état des vélos tout juste sortis de leur hibernation”, disent les organisateurs. Aussi espèrent-ils que la manifestation de samedi sera un succès afin de donner un départ encourageant à ce projet de vélorution tranquille.

inprimatu