RSS
Index > Edition papier > Pays Basque

Pays Basque

Un colloque “toxicomanies hépatites Sida” aura lieu à Biarritz du 11 au 14 octobre

p005_01_74877.jpg

08/10/2011

L.B.

Le colloque européen et international THS (toxicomanies hépatites Sida) se tiendra du 11 au 14 octobre au casino Bellevue à Biarritz.

Organisé depuis 2007 par l’association Bizia (centre de soin en addictologie à Bayonne), en partenariat avec la SETHS (Société européenne toxicomanie hépatite Sida) et avec Munduko medikuak (Bilbo), le colloque attend cette année plus de 700 congressistes, experts internationaux, professionnels de la santé venus de toute l’Europe, d’Afrique, d’Asie, d’Amérique du Nord et du Sud pour participer aux débats.

Débats autour des thématiques de l’addiction à la cocaïne, des soins autour du cannabis, de la dépendance tabagique, des salles de consommation à moindre risque ou bien du traitement contre l’alcoolisme Baclofène auront lieu.

Dixième édition

Le docteur Jean-Pierre Daulouède, directeur du colloque THS et de Bizia, explique comment est né le colloque THS, qui fêtera cette année sa 10e édition : “Le THS a été créé en 1993, avec Bernard Kouchner, Jean-Pierre Tarrot, le médecin de Mitterrand, et Jean-Marie Guffens. C’est sous l’impulsion de ce dernier, médecin à Saint-Tropez, gastro-entérologue interniste, humaniste, convaincu, et alors que beaucoup de retard avait été pris en matière de RDR (réductions des risques) en France, que ce colloque s’est tenu. [...] Cela a commencé à Saint-Tropez, et ça continue tous les deux ans. Quand Jean-Marie Guffens a commencé à être malade, on a pris le relais à sa demande à Biarritz”.

Au programme

“La légalisation du cannabis est-elle évitable ?” sera l’un des thèmes principaux et sera le sujet de la conférence-débat d’ouverture qui aura lieu le mardi 11 octobre à 17h30 en présence de Michel Henry, journaliste à Libération et auteur du livre Drogues, pourquoi la légalisation est inévitable.

Parmi les autres temps forts du colloque, mercredi sera abordée la thématique de l’addictologie, avec les professeurs états-uniens Marie-Jeanne Kreek (à l’origine de la méthadone), Charles O’Brien (membre de l’académie des sciences des Etats-Unis), Herbert Kleber et Sandra Comer.

Puis, dans l’après-midi, un atelier sera animé par la journaliste Florence Aubenas sur la prison et les soins.

Le jeudi, Thomas Kerr fera une intervention sur les salles de consommation à moindre risque, Olivier Ameisen, découvreur du Baclofène (molécule pouvant révolutionner le traitement de l’alcoolisme), coprésidera un atelier dans l’après-midi.

Enfin, la dernière journée du vendredi sera consacrée au VIH et usages de drogue, avec notamment Daniel Zulaika et Laurence Weiss.

inprimatu