RSS
Portada > Edición impresa > Pays Basque

Pays Basque

Les Hendaiar prêts pour Euskal Besta

p007_pba.jpg

09/08/2011

Cécile VIGNAU

En bleu et blanc les vendredi et samedi, en costume traditionnel le dimanche, les Hendaiar font à nouveau place à la tenue de mise pour la 81e édition de la Fête basque. Le maire ouvrira les fêtes du balcon de l’hôtel de ville dès le vendredi soir, en compagnie de jeunes Hendaiar ayant marqué l’actualité sportive de l’année.

Cette fête, chère à la population locale, a une histoire bien singulière. Le 31 août 1930, à l’initiative du maire de l’époque, Léon Lannepouquet, Hendaye organise la Grande Kermesse basque, dans le double but “d’amuser et intéresser les spectateurs”. Les Hendaiar étaient invités “à se vêtir du costume national et à confectionner bénévolement des chars qui représentent des scènes basques”. Le cortège de onze chars ira du centre-ville vers la plage pour finir à Ondarraitz. A sa tête, le maire qui ouvrait le cortège, animé par l’Harmonie municipale, l’Irungo Atsegiña, les txistulari d’Errenteria, les makil dantzari, les espatadantzari bizkaitar, les trikitixa de Zumarraga, les danseurs souletins et gipuzkoar. Le terrain d’Ondarraitz est plein à craquer et le dîner champêtre connaît son premier succès. Le 27 août 1933, la Fête basque verra défiler 50 chars. De 1935 à 1946, la fête est interrompue par les années de guerre civile dans l’Etat espagnol, suivie de la Seconde Guerre mondiale.

La fête dès le vendredi

Depuis sa création, la fête a connu quelques évolutions. Certes, le principe du dimanche reste le même, avec le défilé des chars, danseurs, joaldun et autres bandas venues pour la plupart du Pays Basque Sud, mais désormais les Hendaiar se retrouvent dès le vendredi soir au centre-ville, en blanc et bleu. A l’initiative des associations du quartier désireuses de faire vivre le centre-ville, chacune d’entre elles, associées aux bars, ouvre ses portes au grand public pour partager un verre et se restaurer. Des animations sont également prévues sur la place de la République tout au long du week-end.

Initié par le comité des fêtes l’an passé au centre-ville, le repas populaire du dimanche midi n’est pas reconduit. L’action, qui a pourtant connu un franc succès, n’a pas trouvé assez de personnel motivé pour rassasier les convives avant le départ de la cavalcade. Deux associations hendayaises offrent néanmoins la possibilité de se restaurer au parc d’Irandatza jouxtant le départ du défilé, avec la vente de sandwichs et de talo.

Le concours de chars

Tombé en désuétude depuis une quinzaine d’années, le concours de chars est remis au goût du jour depuis l’an passé. Un questionnaire distribué aux Hendaiar a démontré leur volonté d’un tel retour à 94,49 %. Un concours avec pour objectif premier la mise en valeur du travail de construction des chars et du volet artistique. Les chars sont exposés dès le dimanche matin sur le parking de Gaztelu Zahar. Les curieux et les membres du jury peuvent ainsi admirer le travail de ces 13 associations ou bandes d’amis en avant-première avant la cavalcade. La confection d’un char traditionnel demande en effet du temps, de la patience et de nombreuses mains pour venir à bout de l’ouvrage. Le char de Béhobie, “L’atelier des métiers manuels”, a remporté le concours en 2010, et s’est vu défiler lors de l’Euskal Jaia d’Irun, qui s’est tenue samedi dernier. En contrepartie, le gagnant du concours de chars d’Irun défile depuis plusieurs années lors de la Fête basque hendayaise, à la suite de la calèche du maire et du curé.

 

PROGRAMME

Vendredi 12 août : Hiri Besta

19h00 : Hendaian Kantuz, rassemblement des chanteurs de Hendaye devant la mairie.

Défilé dans les rues des joaldun de la Bidassoa.

20h00 : Ouverture officielle des fêtes du balcon de la mairie.

Hiri Flashmob, place de la République.

Apéritif offert par la maison Izarra, place de la République.

Apéritif et restauration dans les bars et associations.

20h30 : Animation des rues du centre-ville avec La peña San Juan, Kaskarot Banda, Baiona Banda.

 21h30 : Concert avec le groupe Old School Funky Family sur la place de la République.

23h30 : Bal avec le groupe Bibi Tanga & the Selenites, place de la République.

Samedi 13 août : Hiri Besta

Toute la journée, diverses animations dans le centre-ville. Apéritif et restauration dans les bars et associations.

09h00-13h30 : Foire artisanale et gourmande, place de la République.

17h00 : Initiation aux sports basques pour les enfants.

18h00 : Sports traditionnels basques : leveurs de pierre, bûcherons, lever d’enclume, etc. Présentation de Marianne Bouvard, seule leveuse de pierre du Pays Basque Nord, et défi du jeune Hendayais Jimmy Orsztynowicz.

19h30 : Animation des rues du centre-ville avec la banda des Genêts.

Dimanche 14 août : Euskal Besta

10h00 : Messe avec la participation de l’Harmonie intercommunale, en l’église Saint-Vincent.

10h30 : Partie de rebot, fronton Gaztelu-Zahar.

11h00-15h00 : Exposition des 13 chars à Gaztelu-Zahar.

11h30 : Présentation des petits couples basques, place de la République.

Animé par les gaitero d’Irun.

16h30 : Cavalcade de chars et de bandas, avec une arrivée au stade Ondarraitz prévue vers 19 heures.

19h30 : Romería sur trois sites et bal sur deux podiums.

19h00-23h00 : A l’espace Sagarnotegi, dégustation de sardines grillées au feu de bois.

19h00-02h00 : Deux espaces bar-restauration.

23h00 : Bal avec Xaltoka, Gozategi et Niko Etxart & Hapa-Hapa.

23h30 : Feu d’artifice avec l’entreprise Caballer de

Valence, suivi du toro de fuego.

inprimatu