RSS
Index > Edition papier > Sujet à la une

Sujet à la une

Bildu : projets innovants

21/05/2011

Béatrice MOLLE

Bildu a présenté un nouveau contrat social entre les femmes et les hommes. Avec un triple objectif. Tout d'abord, démontrer l'importance accordée par Bildu à la lutte féministe. «Le système capitaliste se nourrit, et à la fois renforce, le système patriarcal qui, historiquement, est soutenu par l'acquisition de plus de droits et de privilèges accordés aux hommes. On nous a fait croire que l'égalité légale suppose une égalité réelle pour la grande majorité des femmes», affirme Bildu qui propose dix mesures concrètes à développer au niveau institutionnel afin de réduire les inégalités.

Autre projet dans les cartons de Bildu : le projet d'approbation d'une «norme forale de démocratie directe». Cette norme que l'on peut appeler ici «décret» permettrait d'ouvrir la porte à la convocation de référendums et de consultations populaires. «Nous voulons que les citoyens participent directement aux décisions politiques et que les personnes puissent décider. Nous souhaitons aussi créer des tables de débats qui pourront permettre d'analyser, de débattre et de faire des propositions. Il s'agit d'instaurer une participation active à la vie des institutions», explique Bildu. Une norme forale qui pourrait concerner les grands projets qui se profilent à l'horizon, concernant notamment les infrastructures en Gipuzkoa. Bildu s'est prononcé contre le projet du port extérieur, l'incinérateur et l'agrandissement de la piste de l'aéroport de Hondarribia.

Autre point fort du programme de Bildu, l'attention portée aux sans-emploi et à la précarité. D'aucuns estiment que l'image véhiculée à volonté est celle d'un Pays Basque riche et florissant laissant inexorablement sur la route ceux et celles qui n'ont pas pris le train de la modernité. «Eradication de la pauvreté» qui passerait notamment par une réforme fiscale, car la diputación possède cette compétence et Bildu souhaite inverser la vapeur.

L'aspect linguistique n'est pas oublié, plusieurs mesures pour une plus grande officialisation de l'euskara font également partie du projet.

inprimatu