RSS
Hasiera > Paperezkoa > Culture

Culture

Un spectacle déjanté pour aimer le classique

p012_ph01_cul_2.jpg

02/02/2011

C.L.

Proposant des spectacles «vivants et populaires», la compagnie Bougrelas s'est lancée comme défi de «décrotter» la musique classique de tous les stéréotypes qui lui sont accolés. Le vendredi 11 février, au théâtre AIEC de Cambo, les trois filles du groupe les Fillharmonics von straße se lanceront dans une envolée qui n'a de lyrique que la partition de départ. L'enjeu du concert est de faire «un tube du Boléro de Ravel».

Chacune dans des rôles prédéfinis, les filles (la timide, la bourgeoise et le «garçon manqué») ont, avant même que vous en ayez pris conscience, fait de Mozart, Vivaldi, Brahms, Ravel et Beethoven des héros musicaux des temps modernes, qui seront rapidement «adulés» par les plus réfractaires.

Car si les jeunes femmes et leur régisseur, très peu professionnel, ont pour ambition de démocratiser la musique classique, les trois chanteuses affublées de robes courtes bleues turquoises, vont vite se retrouver à l'étroit dans leurs «costumes» et dévoiler leur vraie nature, faisant voler en éclat les conventions.

Une scène créée à partir des éléments de la rue : une halle, une place publique, un jardin... les Fillharmonics von straße s'adaptent à leur environnement. Une constante cependant : en fond de scène, un véhicule à moteur et quatre roues. Ce sont les coulisses, exiguës et bordéliques, passage obligé pour nos trois chanteuses.

Ce spectacle symphonique et décalé, alliant musique, chant et même danse, est l'occasion de discuter avec le public, de disséminer des opinions ici et là pour un vrai échange musical avec les spectateurs. Spectacle programmé par l'association Accords. Renseignements et réservations au 05 59 29 70 48. Entrées : 10 euros, 8 euros (adhérents), gratuit pour les moins de 15 ans.

inprimatu