RSS
Index > Edition papier > Pays Basque

Pays Basque

Idoki ouvre ses fermes pour pérenniser ses marchés

Idoki01.jpg

04/08/2010

Hartzea LOPEZ ARANA

C'est assis sur des ruches vides, dans l'atelier de l'apicultrice bio Mikela Untsain à Ascain, que les membres d'Idoki ont présenté la traditionnelle foire aux produits fermiers qui se tiendra le 13 août prochain au marché couvert d'Espelette. L'occasion de revenir sur «l'engagement» des membres de cette association, ainsi que de faire part d'une initiative de «marchés à la ferme» qui auront lieu à Gamarthe, Urepel et Ascain.

Jean Michel Berro, président de l'association des producteurs fermiers, précisait d'emblée que le terme «fermier, très vendeur», s'utilise de plus en plus «à tort et à travers». Faute de décret, Idoki fonctionne sous contrôle d'un certificat extérieur, mais reste un label non protégé. «Notre force est de produire tel que le voudrait le consommateur, avec un cahier de charges bien élaboré et la prise en compte de l'agriculture paysanne locale, respectueuse des gens et de l'environnement». D'où le besoin de se faire connaître à travers la mise en place de marchés comme celui d'Espelette, ainsi que d'autres directement proposés à la ferme.

Pas que pour les touristes

Ttele Leizagoien, productrice de fromages de brebis installée à Ahmenduze et responsable du groupe de promotion d'Idoki, expliquait à son tour le déroulement de la 12ème foire d'Espelette. «Aux alentours du 15 août, il y a beaucoup de monde, on va donc aller vers les gens. Mais l'objectif est d'élargir les marchés pour les développer à l'année, afin de s'assurer une clientèle locale».

C'est dans ce sens qu'Iñaki Berhocoirigoin, Maider Campan et Mikela Untsain ouvriront tour à tour leurs fermes, ateliers et champs, pour «montrer en visuel» leurs façons de travailler et de commercialiser : fromages, yaourts et kiwis à Gamarthe, porc basque à Urepel et miel, propolis et gelées à Ascain. Chaque producteur présentait ensuite ses produits, en insistant sur la manière «responsable» de s'y prendre, et sur l'apprentissage «long et intéressant» dans chaque filière. Comme le cas de Mikela Untsain, installée depuis 2002, qui grâce à ses abeilles, a pu découvrir «la richesse florale de ce pays» et espère chasser «la peur des insectes» à ses visiteurs.

PROGRAMME

Vendredi 6 août

Gamarthe, ferme Uhartia, chez la famille Berhocoirigoin. À partir de 10h, marché, visites de la ferme en langue basque et repas (12h30) à base de produits fermiers Idoki.

Mikele et Michel Berhocoirigoin élèvent un troupeau de vaches laitières et produisent du kiwi. Leur fils, Iñaki, s'est installé avec un projet de transformation.

Vendredi 13 août

Espelette, marché couvert. 12ème foire aux produits fermiers, de 10h à 18h. Assiettes à base de produits fermiers et animations. Région invitée : les paysans de Terroirs 44.

Vendredi 20 août

Urepel, ferme Intxaia, chez Roland Ernautene et Maider Campan. À partir de 10h, marché, visites de la ferme en langue basque et repas (12h30) à base de produits fermiers Idoki.

Depuis 2007, trois parcs en plein air ont été aménagés aux abords de la ferme, pour élever des porcs basques.

Vendredi 27 août

Ascain, ferme Patinenea, chez Mikela Untsain. À partir de 10h, marché, visites de la ferme en langue basque et talo.

Mikela Untsain produit du miel et possède 200 ruches.

inprimatu