RSS
Index > Edition papier > Pays Basque

Pays Basque

Handik : le ministère de l'Education sèche

17/06/2010

G.T.

Le ministère de l'Education a dépassé le délai accordé par le juge du tribunal administratif de Pau afin qu'il finance des postes d'AVS pour sept élèves handicapés qui avaient porté plainte. A quelques jours de la fin de l'année scolaire, les enfants n'ont toujours pas d'AVS pour les accompagner à l'école.

Le collectif Handik ne semble pas étonné de cette non-application de la décision de justice du 3 juin. Selon le collectif, «l'Etat essaie de gagner du temps» et d'attendre les grandes vacances. Les familles concernées vont cependant demander des astreintes journalières ou des amendes pour chaque jour pour lesquels la décision ne serait pas appliquée. «Le problème, c'est que le juge a dix jours pour les accorder ou pas, que cette décision n'est pas rétroactive et que nous arrivons bientôt aux vacances», explique Ladix Lanouguère, le président de Handik. Pour cette année, les familles ne se font pas beaucoup d'illusions, mais dès la rentrée elles pensent réclamer tous les postes d'AVS et d'EVS auxquels leurs enfants ont droit.

Les parents avaient mis en demeure l'Inspection académique au mois de janvier. Sans suite. Ils ont donc porté plainte au tribunal administratif qui leur a donné raison : le ministère doit assumer financièrement la mise à disposition d'un AVS pour les enfants qui ont une notification favorable de la part de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées.

inprimatu