RSS
Index > Edition papier > Sports

Sports

L'Aviron change de philosophie

p009_ph01.jpg

10/06/2010

Marc DUFRECHE

Le président Francis Salagoity et le directeur sportif Christian Gajan ont dévoilé hier le nouveau visage de l'Aviron Bayonnais. Le club mise autant sur son recrutement que sur son nouveau mode de fonctionnement pour pérenniser sa vie dans le Top 14.

«La volonté du recrutement était d'augmenter l'effectif en qualité et en quantité, a expliqué Christian Gajan devant la presse. Avoir des joueurs de niveau identique. Des joueurs d'expérience. Parallèlement avec la section amateur on a renforcé notre groupe de jeunes. Particulièrement avec des joueurs du cinq de devant car derrière on a déjà de très bons joueurs». L'Aviron Bayonnais va donc gérer le futur proche autour de ses hommes d'expérience.

Dans le même temps, Christian Gajan espère voir l'éclosion de la jeune génération pour assurer l'avenir à long terme. Avec des cadets demi-finalistes du championnat de France, des crabos finalistes, l'Aviron a effectivement du potentiel chez jeunes. Maintenant, il faut donner les moyens à ces générations de passer le cap du haut niveau.

«On prend moins de risques»

«On a un impératif de résultat alors on prend moins de risques en mettant des joueurs expérimentés», dit Christian Gajan pour expliquer le peu de place fait habituellement aux jeunes joueurs. Mais pour la saison à venir, le directeur sportif des ciel et blanc a imaginé un système pour permettre justement de voir ces jeunes progresser. «Ils seront une dizaine à s'entraîner avec les pros du lundi matin au mercredi soir. On les aura sous la main et on espère que ce fonctionnement ne nous fasse pas passer à côté de bons joueurs. Il n'y a pas de raison que quelques jeunes ne sortent pas de ce vivier.» Ils ont pour nom, Bouillon, Otazo, Ugalde, Fuster, Visensang... ils sont à leur âge les meilleurs Français à leur poste. L'Aviron Bayonnais rugby pro avec sa nouvelle philosophie pourrait donc rapidement (d'ici une à trois saisons) faire appel à leurs services pour évoluer en Top 14.

Hier, Christian Gajan a également éclairé la presse sur le futur staff chargé d'encadrer l'équipe professionnelle. Il sera lui-même entraîneur en plus de son rôle de directeur du sportif, des cadets jusqu'aux professionnels. Thomas Lièvremont sera l'entraîneur des avants. Les deux entraîneurs auront un assistant qui aura la charge de faire travailler les trois quarts en la personne de Frédéric Tauzin. L'ancien entraîneur des espoirs du club n'interviendra pas cependant dans les compositions d'équipe. «Au total le staff sera composé de 17 personnes et Chacun a un rôle bien défini», explique Christian Gajan. Il ajoute également être «à la recherche de deux consultants. Un pour le jeu au pied, l'autre pour la préparation mentale».

La poule du Challenge européen

L'Aviron Bayonnais connaît depuis hier ses adversaires du Challenge Européen. Les ciel et blanc auront fort à faire pour se qualifier dans la poule 1 face aux Anglais des Harlequins de Londres, à la province irlandaise du Connacht et aux Italiens de Cavalieri Prato.

Lea'Aetoa avant dernière recrue

Lors de la présentation de son staff, l'Aviron Bayonnais en a profité pour présenter la neuvième recrue de l'intersaison. Il s'agit de Tonga Lea'Aetoa (33 ans, 1,83 m et 123 kg), un pilier international tongien qui évoluait la saison dernière au RC Toulon. Lea'Aetoa a l'avantage de pouvoir évoluer à droite comme à gauche de la mêlée. Francis Salagoity a également avoué hier qu'il pourrait y avoir «encore un joueur» qui rejoindrait les rangs de l'Aviron Bayonnais. Le président n'a pas précisé à quel poste il souhaitait renforcer l'équipe se contentant de déclarer, que «tout dépendra des opportunités».

inprimatu