RSS

Pays Basque découverte Lejpb-rekin batera

Ostegunero
Ljpb-rekin

Hasiera > Paperezkoa > Sports

Sports

Roger Federer et Novak Djokovic évitent le coup de chaleur

25/05/2010

Roger Federer et Novak Djokovic ont évité le coup de chaleur hier à Roland-Garros et se sont qualifiés tranquillement pour le deuxième tour, sous un soleil de plomb.

Le Suisse a fait un match solide, notamment au service (71 % de premières balles), face à l'Australien Peter Luczak (6-4, 6-1, 6-2), pour ses retrouvailles avec le Central, un an après son triomphe de 2009. «Ca fait un an que je me réjouis à l'idée de vivre ce moment. Il y a de la pression, c'est normal, et je suis content d'avoir passé ce test», a commenté le Suisse, qui n'a eu à défendre qu'une balle de break pendant tout le match. «Comme il fait très chaud, les balles volent bien et sont difficiles à contrôler. J'ai eu un peu de peine au début, d'autant qu'il sert bien. A la fin, j'ai pu jouer plus librement», a-il ajouté.

A l'abri de toute mauvaise surprise contre le N.71 mondial, qui restait sur quatre premiers tours sur terre battue, le N.1 mondial s'est permis quelques fantaisies en fin de rencontre, multipliant les tentatives d'amorties (9 gagnantes). «C'était un peu un festival, il ne faut pas exagérer avec ça. Quand ça marche c'est super, mais quand ça ne marche pas, c'est un peu ridicule», a-t-il dit au public parisien, ravi de retrouver son idole.

Si Federer s'était déjà rassuré en atteignant la finale à Madrid, Djokovic lui était encore dans l'inconnu. Victime d'une allergie respiratoire, il n'avait plus joué un match entier depuis le tournoi de Rome, début mai. Malgré un passage à vide, le Serbe a franchi sans problème l'obstacle du Kazakh Evgeny Korolev (6-1, 3-6, 6-1, 6-3). «Je me sens bien physiquement et près à tenir la distance», a dit le N.3 mondial, laissé plus ou moins en paix par son rhume des foins. «C'est toujours un peu actif, mais moins que les deux derniers mois. J'espère que la mauvaise période est derrière moi», a-t-il dit.

Le début de la deuxième journée n'a été marqué par aucune surprise majeure. Les favoris en lice, Serena Williams, Elena Dementieva, Caroline Wozniacki chez les femmes, John Isner et Marcos Baghdatis chez les hommes, se sont qualifiés.

inprimatu