RSS

Pays Basque découverte Lejpb-rekin batera

Ostegunero
Ljpb-rekin

Hasiera > Paperezkoa > Culture

Culture

Dilin Dalan : pour les petits... et grands

dilin_dalan_ONA.jpg

14/05/2010

Clémence LABROUCHE

«Ce week-end je ne peux pas, j'ai le Festival Dilin Dalan» rétorque Peio, 7 ans, à sa mère qui lui propose une sortie cinéma. Et quelque soit le dessin animé proposé, il peut bien attendre ! Le Festival Dilin Dalan est devenu depuis 2006 le rendez-vous incontournable des petits... et des grands ! Dilin Dalan qui aura lieu les 15 et 16 mai, laisse donc place à l'imaginaire, rêvant d'un monde meilleur !

Né du désir de parents et du savoir faire de la compagnie locale Pestacles et Compagnie, la vocation de Dilin Dalan est de rassembler les enfants et leurs parents autour de la culture. Grâce à un programme riche et adapté aux plus petits, par le biais d'ateliers, de spectacles, d'expositions, les familles peuvent se laisser aller à leur esprit créatif. Même si (et peut-être surtout parce que...) il s'adresse aux plus jeunes, le Festival Dilin Dalan se veut une «manifestation éco-citoyenne» qui promeut la vulgarisation de l'art pour tous, et à tout âge.

Chaque année, le Festival qui travaille avec les structures d'accueil de la petite enfance du territoire, propose un thème de création commune. Après «masques du monde» en 2009, le thème «5» a été choisi pour cette nouvelle édition, marquant ainsi la cinquième année de Dilin Dalan. Le samedi 15 mai les festivaliers auront la possibilité de voir l'exposition des oeuvres des artistes en herbe.

Et puis, à côté de cette première exposition, le festival a mis en place deux autres expositions dont les éléments se déchaînent, une exposition ludique et interactive autour des cinq éléments. Imaginée par les membres de Pestacles et Compagnie, l'exposition est conçue autour de plusieurs oeuvres d'art contemporain d'artistes locaux tels Régis Pochelu, sculpteur su pierre d'Hasparren ou Jokin Hullin, peintre en Soule.

Spectacles pour toute la famille

Les bambins auront ensuite l'opportunité d'accéder à des activités «magiques». Le samedi 15 mai, de 15 heures à 18 heures, des animations de jeux traditionnels basques sont proposées par l'association Gaia de Saint-Martin- d'Arberoue.

Pour se reposer de cet effort physique, un concert sera ensuite donné par une centaine d'enfants issus des écoles et des collèges bilingues de l'association Euskal Haziak. Ce sera pour eux l'occasion de présenter leur premier CD Hasi Bizi.

Le Festival se poursuivra avec un spectacle visuel clownesque intitulé Pourquoi les hommes ont deux pattes de moins que les animaux. Colette Gomette se retrouve dans un monde codé et carré où elle réussit cependant à tracer son chemin, libre comme l'air, et bouscule innocemment les règles de bienséance. Avec délicatesse, elle nous renvoie à notre propre façon de fonctionner et nous met face à certaines de nos incohérences...

Génialissimes histoires...

Après cette belle histoire et une bonne nuit de sommeil, les enfants repartiront voguer direction Hélette et les histoires «génialissimes» qui les attendent ! Dimanche, pour les plus petits (à partir d'un an), pas moins de six spectacles sont proposés.

On note notamment la participation de Pestacles et Compagnie avec leur spectacle Bouts du monde. Sortis d'un grand sac ramené lors d'un voyage, les contes et comptines racontent un voyage fait de rencontres insolites, poétiques et musicales. Pantxika Solorzano et Xano Halsouet convient ensuite toute la petite tribu à leur concert.

Par la mélodie et les mots, l'instant de quelques notes, les enfants se sentent en confiance... prêts à repartir vers d'autres horizons. Peut-être iront-ils écouter le conte de Xan Errotabehere à moins qu'ils ne préfèrent Papy, le mini-spectacle poétique pour tout public monté par la Compagnie Traboules ?

Yourcenar raconté aux enfants

Et parce que le Festival Dilin Dalan pense à tout et à tous, il a pensé aux grands... très grands de plus six ans ! Il ne faudra pas louper le spectacle CommentWang-Fô fut sauvé, par la compagnie Munga venue d'Hérault. Théâtre, dessin, marionnettes s'entremêlent pour reprendre avec goût la nouvelle de Marguerite Yourcenar... Le «grand» Peio devrait adorer ! Enfin, un concert «A petit pas sages» de Philippe Albor, viendra clôturer la soirée. Entre-temps, les badauds auront sans doute eu le temps d'apprécier le spectacle de rue Pietrus, proposée par la compagnie Traboules. Bref, quel que soit votre âge, vos goûts et vos envies, cette fin de semaine avec Dilin Dalan, c'est du bonheur à l'état pur assuré !

Tarifs des entrées aux spectacles de samedi : 8 euros pour les enfants. 12 euros pour les adultes. Dimanche : 4 euros pour les enfants et 6 euros pour les adultes.

inprimatu