RSS

Pays Basque découverte Lejpb-rekin batera

Ostegunero
Ljpb-rekin

Hasiera > Paperezkoa > Pays Basque

Pays Basque

Véolia prend le bus jusqu'en 2017

p004_01.jpg

11/02/2010

Sébastien SOUMAGNAS

Comme vous ne le saviez peut-être pas, la Délégation de Service Public attribuée en mars 2003 au groupe Transdev arrivera à son terme le 31 mars prochain.

C'est pourquoi, au début de l'année 2009, le Syndicat Mixte des Transports en Commun a lancé la procédure de mise en concurrence. Les différents organismes de transport ont du rendre leur proposition. La remise des dossiers des candidats s'est clôturée le 20 juillet 2009, à la suite de celle-ci s'est opérée une analyse des offres par des bureaux spécialisés, tels que XM Consult et TTK, en septembre et octobre dernier. Après l'examen des offres reçues, trois réunions se sont déroulées avec les concurrents, à savoir le 18 novembre 2009, le 10 décembre et enfin le 19 janvier 2010.

Parmi les trois candidats retenus se trouvaient CFT (Corporation Française de Transport), Transdev et Veolia. A l'issue de la dernière réunion organisée le 19 janvier 2010, la date de remise des offres ultimes a été fixée au 26 janvier.

Le moins cher

C'est donc du 27 janvier au 5 février qu'ont eu lieu les dernières analyses de chacune des propositions dont la finalité allait désigner le nouveau délégataire. C'est ainsi que le choix de la prise en charge du réseau de transport urbain pour les sept années à venir s'est porté sur Veolia, qui prendra effet au 1er avril 2010. Selon Michel Veunac, ce sont des critères quantitatifs et qualitatifs à la fois qui ont orienté ce choix. Il précise d'ailleurs «qu'avec la nouvelle grille tarifaire, le réseau du BAB deviendra l'un des moins cher de France.» L'intention manifeste étant de donner la priorité au bus par rapport à l'automobile.

Quoi de neuf ?

L'arrivée du groupe à la tête de ce réseau met un terme à 30 ans de gérance du réseau du BAB par la société Transdev. Sans pour autant entrer dans les détails, un certain nombre d'innovations devraient être mises en place tout au long de ce septennat. Le réseau actuel s'étendant sur 4,5 km devrait passer à 30 dans les sept ans à venir. La STAB pourrait aussi être rebaptisée, mais il a été précisé que ces changements n'auraient aucune conséquence sur le personnel actuel.

Parmi les nouveautés annoncées, le développement des bus hybrides, dans le cadre du développement durable, et l'offre vélo qui devrait aussi prendre de l'ampleur. Un autre aspect plus axé sur le service à la personne a été abordé avec les transports à la demande, notamment pour les personnes handicapées. La création de navettes fluviales a aussi été annoncée. Concernant les bus, une offre plus attractive devrait voir le jour, notamment avec des tickets à 1 euro pour tous, des abonnements plus intéressants, pour fidéliser la clientèle, mais aussi des tarifs adaptés pour les étudiants ou encore les chômeurs. Une offre générale plutôt attractive. Enfin, une offre des bus circulant plus tard le soir a aussi été évoquée.

Les prochaines dates importantes du calendrier seront les suivantes. Dans un premier temps, septembre 2010 verra l'entrée en vigueur de la nouvelle grille tarifaire et dans un deuxième temps, la mise en service du réseau restructuré s'effectuera durant le 1er trimestre 2011. Ce projet de réseau fera d'ailleurs l'objet d'une concertation auprès du public, à l'issue de laquelle la finalisation aura lieu. Tous ces points seront plus amplement développés en avril.

inprimatu