RSS

Pays Basque découverte Lejpb-rekin batera

Ostegunero
Ljpb-rekin

Hasiera > Paperezkoa > Sports

Sports - Rugby

"Super Aguiléra" dans la crise

Le groupe Loft qui soutient le projet vient d’être placé en redressement judiciaire. Pour l’instant personne ne parle d’abandonner, mais la crise pourrait bien avoir raison des ambitions biarrottes

p008_ph01.jpg

20/02/2009

Marc DUFRECHE

Le 31 août 2007 les dirigeants du Biarritz Olympique Pays Basque décidaient de miser sur l'avenir. Symbole de ce futur radieux, moderne et ambitieux : le projet de Super Aguiléra. Problème, la crise est depuis passée par là et l'une des dernières victimes n'est autre que le groupe toulousain Loft à qui avait été confié ce projet.

Le groupe immobilier présidé par Laurent Sablayrolles vient d'être mis en redressement judiciaire après avoir déposé le bilan. Dès lors, la question est de savoir si Super Aguiléra survivra aux difficultés de son acteur principal. Du côté de la société toulousaine, on affirme par la voix d'Alexandra Trax Huart, la responsable de la communication du groupe Loft, que ce redressement judiciaire n'est rien d'autre qu'une procédure visant à assainir la situation et qu'en aucun cas cela ne remettrait en cause la société et les projets qu'elle supporte. Loft n'est pas un promoteur immobilier, mais «une entreprise qui achète du foncier, monte l'opération immobilière, puis donne le relais au promoteur qui se charge de construire et de vendre», explique Alexandra Trax Huart. Selon elle, si Loft en est là aujourd'hui «ce serait à cause de la défaillance de ces promoteurs.»

Silence

«Ils n'ont pas pu honorer leurs dettes et cela a affaibli notre trésorerie, tendu nos relations avec les établissements bancaires», précise la responsable de la communication. «Nous avons donc décidé de nous mettre en redressement judiciaire pour geler nos dépenses. C'est un acte de gestion qui doit nous permettre de gérer ce passage à vide». La procédure devrait durer six mois. Alexandra Trax Huart est plus confiante en estimant un retour à un fonctionnement normal pour sa société courant juillet. Un optimisme de façade ? La crise semble loin d'être terminée. Surtout du côté des promoteurs immobiliers où tous les indicateurs sont dans le rouge. Lorsqu'il s'agit d'aborder «Super Aguiléra», le groupe Loft préfère ne pas s'exprimer quand au devenir du projet. Il ne désire pas notamment communiquer sur le nom et l'état du promoteur avec lequel il est engagé à Biarritz.

Du côté des autres partenaires, la mairie de Biarritz avait donné par la voix de son maire un accord de principe à ce projet et bien sûr le Biarritz Olympique Pays Basque aucune déclaration n'a voulu être faite hier en l'absence du sénateur maire Didier Borotra pour la municipalité et du président Serge Blanco pour le club rouge et blanc.

Le coût total de ce projet est estimé à 80 millions d'euros et devait au départ reposer uniquement sur des fonds privés. Super Aguiléra va-t-il être réalisé malgré la crise. Si oui, le contribuable devrait-il aider au financement. Des questions qui demandent encore des réponses.

inprimatu