RSS

Pays Basque découverte Lejpb-rekin batera

Ostegunero
Ljpb-rekin

Hasiera > Paperezkoa > Pays Basque

Pays Basque

Ça s'est passé au Pays Basque: la rétrospective de l'année 2008

02/01/2009

 

KAKO DEVIENT UN SYMBOLE

C’est au départ une petite histoire de rien du tout, une simple affaire de reprise de la ferme Kako, qui va cristalliser les tensions et devenir un symbole et de la lutte contre la spéculation et de celle pour la survie de l’agriculture paysanne. Toute l’année, rassemblements, manifestations, condamnations judiciaires se succèdent jusqu’à ce que “l’affaire Kako” trouve son épilogue en octobre avec le rachat par le GFA Lurra de la ferme Kako.

WALTARY TXAPELDUN

Le premier cubain champion de France de pelote basque s’appelle Agusti Waltary : il a battu fin février au Trinquet Moderne de Bayonne Paxkal de Ezkurra sur le score sans appel de 40 à 22. A. Waltary a dédié sa xapela “à sa grand-mère et à Dieu qui sont là-haut et qui me protègent”. Sorhuet s’est emparé de la troisième place en battant Oçafrain 40 à 37.

IRRINTZI REVENDIQUE

En avril 2008, le groupe Irrintzi revendique la campagne d’actions armées menées depuis plusieurs mois contre des agences immobilières, des offices de tourisme et d’autres cibles (domicile d’élu) et signées “Le Pays Basque n’est pas à vendre Euskal Herria ez da salgai”. Irrintzi demande à l’ONU ainsi qu’à l’Union européenne de s’engager dans la résolution du conflit et d’encourager les Etats français et espagnol “à respecter leurs engagements envers les Droits de l’Homme et la Démocratie”.
Le groupe menace alors d’étendre ses actions sur tout le territoire français. Irrintzi vient à nouveau, en décembre, de revendiquer plusieurs actions.

FIN DE L'ÈRE POULOU

L’ère D. Poulou prend fin à Urrugne après la défaite du suppléant de MAM aux municipales (battu par O. de Coral) et aux cantonales (par K. Ecenarro).

ENTREPUENTES HENDAYE

L’ambitieux et laborieux projet Entrepuentes de recouvrement des voies ferrées à Hendaye a eu une incidence politique : Kotte Ecenarro a perdu la mairie.

ÉLARGISSEMENT DE L'A63

Le lancement des travaux de l’élargissement de l’autoroute A63 entre Ondres et Biriatou a été officiellement lancé début décembre : l’investissement est de 525 millions d’euros. Il faudra au mois cinq ans pour achever l’ensemble de ce projet structurel.

ILÉGALISATIONS DE EHAK ET ANV

Fin février, le juge Garzon a annoncé la suppression des partis politiques EHAK et ANV, privant ainsi la gauche abertzale de moyens d’expression. Il leur est reproché d’avoir pris le relais de Batasuna. Des manifestations ont lieu à Bayonne et Bilbo.

ANGLET BASCULE À GAUCHE

Jean Espilondo attendait le moment depuis longtemps. Après de nombreuses années passées dans l’opposition municipale, il a été élu maire d’Anglet au printemps, succédant à Robert Villenave qui décide alors de se retirer de la vie politique.

SARKOZY À BAYONNE

Nicolas Sarkozy se rend à Bayonne aux obsèques du sergent Gilles Polin, du 1er RPIMA tué au Soudan “lors d'une mission de reconnaissance”. Bernard Kouchner et Michèle Alliot-Marie assistent à la cérémonie en l’honneur du para.

LASSERRE PASSE LE RELAIS

Au Conseil général, le résultat des élections cantonales a une conséquence inattendue : la gauche et la droite sont à égalité 26 à 26 et le président a été ainsi choisi en fonction de l’âge. Jean Castaings (UMP), 70 ans, ancien maire d’Urt, prend le commandement à Jean-Jacques Lasserre, grand perdant du printemps électoral. Le centriste est dans les mains des minoritaires de sa majorité (uniquement 6 sièges) qui, sous l’impulsion  de Max Brisson, affiche des ambitions fortes, alors que la gauche souffre de deux départs (Mmes Poueyto et Larran Lange).

BISAUTA REJOINT L'UMP

Grand changement à Bayonne où Jean Grenet réussit un coup politique peu envisageable à la lecture des batailles précédentes : le ralliement de deux leaders verts, Martine Bisauta et Bernard Causse, qui montent sur sa liste municipale. Coup politique qui, additionné aux malheurs de la liste de gauche, redonnera les clefs de la mairie au sortant. La liste d’Yves Ugalde fera un score honorable pour une première apparition, ainsi que les abertzale de Xabi Larralde. Le maire de Bayonne prendra aussi la présidence de la CABAB.

AU REVOIR ET BONJOUR...

Kotte Ecenarro, maire d’Hendaye, laisse son siège à Jean-Baptiste Sallaberry. Résultat surprenant si on exclut les conséquences du chantier du centre-ville, toujours en cours, jamais totalement intégré par des habitants fatigués du bruit et des désagréments. Mais le socialiste consensuel tient déjà sa revanche : il bat Daniel Poulou (UMP) aux cantonales et rejoindra Pau comme conseiller général. Un changement dans sa carrière politique qui n’est pas fait pour lui déplaire, aux dires de certains de ses proches.

20% POUR EUSKAL HERRIA BAI

La stratégie d’union des abertzale aura payé lors des élections législatives. La coalition Euskal Herria Bai, qui regroupe Batasuna, Abertzaleen Batasuna et EA tire son épingle du jeu avec un score de plus de 20 %.

LES ÉCOLES OCCUPÉES

La réforme de la carte scolaire et les suppressions de postes dans le secteur éducatif, mobilisent les parents d’élèves pendant plusieurs semaines. Ceux-ci n’hésitent pas à occuper les écoles primaires et maternelles et multiplient les initiatives pour obtenir des moyens décents pour leurs enfants.

L'AVIRON AU TOP DU TOP

L’équipe de l’Aviron Bayonnais étonne : elle avait peur de descendre et la voilà qu’elle termine l’année en quatrième position du Top 14. Bien sûr, il faut relativiser : la première partie du calendrier était plus favorable et les deux dernières défaites contre Toulouse et le Stade Français remettent les bleu et blanc à leur place véritable. Mais il convient de ne pas bouder les belles prestations du huit de devant, la passion communicative de Richard Dourthe, nouveau directeur, et la belle victoire à l’arraché sur l’ami B.O. Sans oublier les millions de M. Afflelou, la fidélité chantante du public et les facéties attendues de Pottoka à chaque rencontre à J. Dauger.

 

MOINS POUR PLUS...

De plus en plus de bénéficiaires, de moins en moins de dons, c’est le triste constat fait par la Banque Alimentaire, qui fait part de l’arrivée de travailleurs pauvres dans le dispositif d’aide alimentaire d’urgence.

BERTSU TXAPELKETA

Le premier championnat de bersulari en Pays Basque nord est le fruit d’un long travail via les écoles de bertsulari. Cette pratique populaire menacée se maintient aujourd’hui et a couronné Amets Arzallus en 2008.

IN SYNDICALISTE AU CONSEIL

C’est un syndicaliste issu de la CFDT, J.B Etcheto, qui prend la tête du Conseil de développement et axe son mandat sur la “fluidification” des rapports sociaux.

FOUS DE FOOT AUSSI

Le Pays Basque n’est pas que le pays du rugby. Il a aussi de belles équipes de foot, comme celle… de l’Aviron qui semble particulièrement affectionner la Coupe de France. Ou comme celle des Genêts d’Anglet qui est une belle école pour les jeunes sportifs locaux. Et quand les deux équipes se retrouvent pour la Coupe, les aficionados sont nombreux à venir.

LE PAYS BASQUE À L'ONU

En avril, une délégation du Pays Basque nord se rend au siège de l’ONU à New York, à l’initiative d’Autonomia Eraiki. La délégation citoyenne intervient à l’Instance permanente sur les questions autochtones de l’ONU (UNPFII) et demande une reconnaissance internationale et la ratification par la France de la Charte des peuples autochtones.

PREMIER RAPPORT

Un premier rapport socio-économique du Pays Basque met en valeur de bons résultats, pas en social…

GAL: LE FILM

Un premier rapport socio-économique du Pays Basque met en valeur de bons résultats, pas en social…

EHZ: AGUR XIBEROA

Fin juin, le festival Euskal Herrian Zuzenean (EHZ) a tenu sa dernière édition en Soule et annonce qu’il se déroulera à Hélette avec une nouvelle formule au sein même du village.

LES 2 ÉTOILES DE GARAZI

Firmin et Philippe Arrambide, père et fils, ont récupéré la deuxième étoile Michelin, pour leur méritant Hôtel des Pyrénées.

CONTRE LES EXPULSIONS

La chasse aux enfants et aux familles de sans-papiers se poursuit, avec le placement en rétention de certains, alors que le centre de rétention d’Hendaye est en travaux pour être agrandi.

LES LICÉENS DANS LA RUE

Le mouvement lycéen de décembre a pris une ampleur inédite à Bayonne, St-Jean-de-Luz, Garazi…
Durant trois semaines, la majorité des lycées sont bloqués, certains occupés pour protester contre les réformes de l'éducation de Xavier Darcos, qui lâchera finalement sa réforme devant l’ampleur de la mobilisation et la peur de la contagion venue de Grèce.

NUN DA POPO?

Les proches de Jean-Louis Larre, “Popo” organisent un omenaldi en août pour demander ce qu’est devenu le militant d’Iparretarrak, “disparu” en 1983 après la fusillade de Léon. Ceux-ci accusent l’État français de l’avoir “assassiné”.

ANTENNES RELAIS

Partie du quartier Acotz à St-Jean-de-Luz, l’inquiétude sur les effets sanitaires des antennes-relais de téléphonie mobile gagne du terrain en Pays Basque. Les collectifs de riverains se mobilisent à Anglet, St-Pierre-d’Irube, Bayonne, Ciboure… et se retrouvent fin novembre pour une manifestation de tous les collectifs à Bayonne, tandis qu’Anglet décide d’un moratoire sur les nouvelles installations.

ARRESTATIONS EN SÉRIE

Fin septembre, après avoir vu leurs comptes bancaires bloqués, une opération policière est déclenchée par les juges antiterroristes et conduit à l’arrestation de 10 membres de Batasuna, qui seront tous relâchés sans charges. La pression se fait de plus en forte sur les organisations de la gauche abertzale alors que des voix venues d’Espagne demandent l’interdiction de Batasuna dans l’État français. Ici Xabi Larralde lors de son arrestation.

MALANDAIN A 10 ANS

Malandain, un anniversaire chorégraphique. Le centre chorégraphique a fêté ses 10 ans et la venue à Biarritz de Thierry Malandain.

CONTROVERSES SUR LA LGV

LGV - un projet et un financement controversés
Si les élus du Pays Basque ne remettent pas, contrairement à al population, en cause l’utilité de la LGV, son financement par les collectivités locales est loin de faire l’unanimité.

SERVICES PUBLICS

Après le tribunal de St Palais, l’heure est à la “mutualisation” : CAF, DDE, DDA, La Poste… les services publics sont menacés les uns après les autres.

THÉÂTRE VERSANT

Gaël Rabas explore des pistes de création autour de la question des “identités en mouvement”, et crée une journée sur les diasporas.

MORT DE MIKEL LABOA

Le père de la chanson basque contemporaine est mort.
Mikel Laboa, figure de la conscience basque s’est éteint à l’âge de 74 ans le 1er décembre. Il était né au vieux quartier de Donostia. Sa vie, sa vie de poète, sa vie de pédopsychiatre, sa vie de pédiatre consacrée aux enfants autistes, son exhortation à la vie, l’incantation à la vie que porte chacune de ses chansons, sont connues dans le monde entier. Joan Baez a chanté Mikel Laboa. Bob Dylan a voulu partager la dernière scène de Mikel Laboa. C’était le fameux “Concert pour la paix” sur la plage de Donostia, le 11 juillet 2006. Laboa revient à l’esprit de tout le monde comme le précurseur de nombreux courants artistiques.

LE PROCÈS CONTRE EHLG

Le procès contre l’association Euskal Herriko Laborantza Ganbara (EHLG) aura lieu le 29 janvier 2009. Selon le préfet des Pyrénées-Atlantiques “il ne peut y avoir qu’une seule chambre d’agriculture dans chaque département.”

FILLON À BAYONNE

Faute d’institution, le Pays Basque dispose de son contrat territorial. Le Premier Ministre, François Fillon, était présent mi-septembre à Bayonne lors de la signature du contrat territorial Pays Basque, ici contesté par les élus.

CORRIDA À BAYONNE

La municipalité offre au Bayonnais A.Lartigue la temporada 2 009 marquée par une feria au mois d’août.

LURRAMA

Lurrama atteint son rythme de croisière et rassemble à Bayonne citadins et ruraux autour d'une agriculture paysanne.

PRUD'HOMMES

Lors des élections Prud’homales, le syndicat LAB devient la troisième force syndicale en Pays Basque nord, avec quatre conseillers élus.

SUPER PRESTIGE À EZKURRA

Paskal de Ezkurra s’est adjugé dans la douleur le Super Prestige en battant Thierry Harismendy 40 à 37 fin décembre au Trinquet Garat de Garazi. Véritable révélation de cette fin de saison, l’ancien professionnel du mur à gauche a fait trembler l’Urruñar jusqu’au bout, pourtant solide et expérimenté. Une partie qui restera dans toutes les mémoires.

PLUIE D'OEUFS AU CAMPUS

Le 12 décembre, Alain Rousset, président du Conseil régional rejoint Jean Grenet pour l’inauguration du Campus de la Nive à Bayonne, en plein mouvement lycéen. Des centaines de lycéens les attendent et les reçoivent sous une pluie d’œufs, tandis que Jean Grenet invective la foule présente.

inprimatu