RSS

Pays Basque découverte Lejpb-rekin batera

Ostegunero
Ljpb-rekin

Hasiera > Paperezkoa > Culture

Culture

Mort du sculpteur Claude Viseux

p020_03_Viseux.jpg

13/11/2008

J.S.M

Né en Champagne-sur-Oise, Claude Viseux vivait depuis une dizaine d’années à Anglet.

Il s’est éteint dimanche, des suites d’une longue maladie à l’age de 81 ans. Le sculpteur avait acquis une reconnaissance nationale avec ses travaux surréalistes et sa prédilection pour le travail du métal. Claude Viseux appartient à la génération des principaux sculpteurs de la seconde moitié du X Xe siècle, qui, tels César, Féraud, Ti n g u e l y, ont opté pour le métal. Artiste “nomade” comme il se définissait lui-même, il a traversé les décennies, en côtoyant les plus grands parmi les musiciens, les architectes, les poètes, les peintres, et bien sûr les sculpteurs.

Après être passé par l'école des Beaux-arts de Paris en 1946, il réalise sa première exposition en 1952 à la galerie Vibaud à Paris. En 1953 il se lance dans la peinture instrumentale à partir d'un outillage de hasard : élastiques enduits de couleur, tendus et lâchés sur la toile, dont la trace devient l'acte de peindre.

Mais c'est en 1959 qu'il se met à la sculpture avec des «structures actives» en acier inoxydable. Travaillant à partir de pièces mécaniques pré-usinées empruntées au monde industriel, on retrouve ses sculptures en inox dans de nombreux lieux publics. L'assemblage des pièces détournées de leur fonctionnalité, leur trituration, leur combinaison, engendrent des métamorphoses.

Titulaire du prix de sculpture, Anton-Pevsner, de 1975 à 1992, il est professeur-chef d'atelier de sculpture à l'ENSBA de Paris. Pour parler de sa recherche, l'artiste utilisait tout un vocabulaire métaphorique : germination, hybridation, fécondation...

inprimatu